Vous pouvez écouter cette conférence qui est diffusée dans notre rubrique "Nos soirées en diffusion"

Freud, vers la fin de sa vie, faisait à Marie Bonaparte une bien curieuse confidence  : «  La grande question restée sans réponse et à laquelle moi-même, lui disait-il, n’ai jamais pu répondre malgré mes trente années d’étude de l’âme féminine est la suivante  : Was will das Weib ? – Que veut la femme  ?  ». Que nous dit Freud  ? C’est que, malgré tout le savoir accumulé de la psychanalyse, cette interrogation n’avait pas trouvé de solution. Cette solution, pourtant, peut être formulée, et c’est à Lacan que nous le devons.

Pour bien saisir la portée de la solution que Lacan apporte au problème freudien, il faut en expliciter le fondement, qui est une alternative implicite – il ne l’épelle pas, mais nous pouvons la reconstruire. L’auteur pense pouvoir l’énoncer de la manière suivante  : cette question restée pour Freud sans réponse, était-elle une question à laquelle encore plus de savoir permettrait un jour de répondre  ? Ou bien était-elle une question à laquelle il était impossible de répondre  ? La décision qu’appelle cette alternative fait toute la matière de ce livre. Freud et l’énigme de la jouissance se transforme ainsi en passant par un «  Lacan et le réel de l’impossible  ».

Armand Zaloszyc est psychanalyste, membre de l’École de la Cause freudienne et de l’Association mondiale de Psychanalyse, enseignant à la Section clinique de Strasbourg dont il est le coordinateur. Il a précédemment publié Le sacrifice au dieu obscur, ténèbre et pureté dans la communauté.